Magento est aujourd’hui l’un des CMS incontournables des sites de e-Commerce et plus particulièrement de ceux qui ont un catalogue large et un trafic conséquent.

Depuis la version 2.0, il y a une plus grande flexibilité dans la configuration des éléments SEO avec cette nouvelle version.
Néanmoins, comme tout logiciel de création de site web, une configuration des champs SEO et l’ajout de certains modules sont nécessaires pour obtenir un outil de vente puissant dans les moteurs de recherche.

L’histoire de Magento

Né en 2007, créé par une agence Web américaine, Magento est l’une des deux solutions les plus populaires pour démarrer une activité e-Commerce avec Prestashop. Sa première version Open Source est sortie en 2008 et en 2010, une édition commerciale est parue sous le nom de Magento Enterprise Édition avec des fonctionnalités plus développées que sa version gratuite. Avec le succès de la solution, Ebay l’a rachetée pour en faire une brique de son service aux professionnels d’Ebay Enterprise. En 2015, la solution est redevenue une entité indépendante sous le nom de Magento Commerce et a lancé la version 2 de son logiciel.

Sur le plan mondial, la part de marché de Magento est autour de 6%, devant Prestashop. En France, le CMS Magento est en revanche 10 fois plus utilisé que son homologue Prestashop.

Les différences entre Magento et Prestashop

Prestashop est reconnu comme une solution plus rapide à moindre coût dans sa mise en œuvre. Il est clairement adapté aux sites de e-Commerce les plus modestes. Magento est plutôt conçu pour les gros sites de commerce en ligne adossé à un système de gestion des produits avec sa capacité à supporter un trafic élevé et d’être performant dans la gestion du catalogue. La version 2 de Magento, 8 ans après sa première version, avait pour objectif principal de réduire les temps de développement et d’intégrer des améliorations SEO. Deux points qui, jusqu’alors, avaient été des obstacles à son expansion. 

Sa stabilité, sa performance et son déploiement multicanal font sa force au prix de développements plus coûteux et d’experts maîtrisant bien la complexité de ce logiciel.

Les forces de Magento

  • L’international : Sous une même plateforme, vous pouvez gérer une activité internationale en isolant les régions que votre site e-Commerce cible et ainsi, gérer les différents paramètres propres à chaque pays : langues, devises, livraisons, les taxes ou les moyens de paiements par exemple. La gestion de votre catalogue en multilingue fait de Magento un logiciel adapté pour les sites qui vendent à l’international.
  • L’autonomie et la flexibilité : Magento offre à la fois un CMS facilement administrable pour une personne ne maîtrisant pas la technique et en même temps, donne une grande souplesse dans le développement de spécificités en fonction de ces besoins.

Ce que l’on retrouve dans la version Magento 2 pour le paramétrage SEO

Magento intègre nativement les paramétrages SEO qu’on retrouve sur la plupart des nouvelles moutures des CMS les plus utilisés. Magento apporte des améliorations dans l’optimisation de son site pour les moteurs de recherche. Néanmoins, il reste des manquements que des modules pourront venir compléter.

Les balises Title et méta description

Le minimum pour référencer une page web est de renseigner la balise Title, encore utilisée dans l’algorithme de ranking et la méta description qui va aider au CTR (taux de clic) de la page. Ainsi, une nouveauté dans Magento 2 est apparue, permettant de remplir des modèles de remplissage des Titles, des balises méta description et « keywords » (dont l’inutilité SEO est connue de tous). Vous pourrez ainsi construire vos modèles pour les pages « produits » par exemple, en suivant le chemin suivant : Stores -> Configuration -> Catalog -> Catalog -> Product Fields Auto-Generation. 

A noter tout de même quelques inconvénients que l’on retrouve dans l’automatisme des balises SEO :

  1. Les modèles sont appliqués à l’ensemble des produits. Vous ne pouvez donc pas imaginer des modèles différents d’une catégorie produit à une autre.
  2. Vous ne pouvez utiliser que les Placeholders suivants : {{name}}, {{description}} et {{sku}} (code produit)… Cela limite les combinaisons des possibles sachant qu’on aurait pu aimer reprendre le nom de la catégorie parente du produit – On peut imaginer un préfixe comme dans l’exemple ci-dessus : « pas cher ».
  3. Plus embêtant : Une fois la règle définie et publiée, si vous souhaitez changer les modèles, il n’est pas possible de revenir en arrière.
  4. Enfin, si vous utilisez le placeholder {{description}}, cela veut dire que vous allez utiliser la description de votre produit, qui est en général plus longue que les 160 signes recommandés. Vous risquez donc d’avoir une méta description tronquée par Google avec des éléments utiles invisibles dans les pages de résultat.

Cette nouveauté depuis la version 2 de Magento reste tout de même limitée et assez basique.

L’alternative sur ces champs est de créer, à la main, les pages produit et éditer les champs en apportant des optimisations personnalisées qui prendront le dessus sur les règles automatiques Product -> Basic Settings -> Search Engine Optimization. Mais cette optimisation sera chronophage pour les catalogues les plus conséquents !

Heureusement, il existe des modules qui pourront apporter une flexibilité dans les optimisations supérieures à ce que propose nativement Magento 2. Ils seront décrits dans la seconde partie de cet article.

Pour la page d’accueil, elle aura sa propre zone dans le CMS pour les balises SEO avec la possibilité de définir un titre pour la page et un pattern pour l’URL (sachant qu’il est préférable de ne rien mettre), et toutes les balises méta classiques dans un onglet spécifique : Content -> Pages -> Home Page -> Page Information.

Si vous souhaitez définir un préfixe ou suffixe (pour citer sa marque par exemple) pour l’ensemble des Titles de votre site, vous pourrez le faire à cet endroit : Stores -> Configuration -> General -> Design -> HTML Head

La réécriture des URL

Pas de nouveauté entre la version 1 et 2 de Magento quant à la réécriture des URL puisque celles-ci vont se construire en utilisant le SKU du produit avec l’option de pouvoir rajouter les termes garantissant une URL qui soit SEO friendly. Rappelons que les mots-clés dans les urls ne sont pas utilisés par l’algorithme de Google pour le classement des pages. Seul intérêt, le CTR.. Vous pouvez retrouver les paramétrages de réécriture des URL pour les produits ici : Product -> Basic Settings -> Search Engine Optimization.

Pour les balises méta ainsi que pour la réécriture des URL des pages « catégorie », cela se fait au niveau de la catégorie « Store » : Stores -> Configuration -> General -> Design -> HTML Head. Vous pouvez ainsi optimiser la réécriture de l’URL comme il vous plaira à cet endroit : Products -> Categories -> General Information.

L’ optimisation des images

L’intégration de vos images est souvent stratégique pour un site e-Commerce qui peut avoir un trafic conséquent en provenance de Google Images. Sur la requête « Samsung galaxy s7 » qui présente un volume de recherche de 150 000 requêtes par mois, les images qui ressortent captent une part de trafic non négligeable pour un e-commerçant.

Ainsi, pour l’intégration de nos images au sein d’un site e-commerce, les deux principaux points d’attention sont les suivants : 

  • La qualité de l’image pour un poids efficient et le nom de l’image (attribut ALT) qui devra reprendre la description de celle-ci. Là encore, Magento n’a pas totalement répondu à nos attentes puisque nous avons bien un espace pour déposer les images en y intégrant un Alt :  Stores -> Configuration -> General -> Design -> HTML Head -> Header : mais pas de solution de compression des images en natif. Nous verrons dans la seconde partie de l’article, des solutions de compressions d’image à ajouter dans le back-office de Magento. Pensez aussi à des solutions externes comme http://jpegclub.org/ ou http://optipng.sourceforge.net/ pour télécharger une image déjà légère.

La balise canonicale

Concernant les balises canoniales précisant à Google l’URL source d’un contenu (le contenu canonique), vous avez la possibilité de la configurez là aussi dans Magento :  Stores -> Configuration -> Catalog -> Search Engine Optimization (1)

Cette configuration était déjà présente dans la version 1, mais dans la version 2, elle s’applique également sur des modes d’affichage : filtrés et triés. Pour le cas des pages triées, on préfère en général les désindexer avec une balise robot noindex, follow mais Magento ne nous permet pas nativement de bloquer l’indexation de ces pages.

Par contre, pour les pages filtrées (à facette), il y a des opportunités à les utiliser pour créer de nouvelle landing pages qui répondront à des requêtes middle tail. Magento 2 n’offre pas nativement de maîtriser l’ouverture de ces pages et l’utilisation d’un module spécifique sera requise pour ouvrir ces pages au SEO. Ex : Improved Layered Navigation for Magento 2. La présentation et la configuration de ce plugin seront abordées dans la seconde partie de cet article.

Enfin, sachez aussi que si vous mettez en place la balise canoniale sur les pages catégorie, elle sera aussi appliquée sur la pagination de ces dernières avec un lien vers la catégorie (sans la pagination). Cette réplication est à éviter puisque nous préférerions les attributs rel=next/prev que la balise canoniale

Pour les balises canoniales sur les pages produits (2) elles font référence au screenshot ci-dessus, vous pouvez indiquer l’URL canonique de la page produit. Par contre, dans le cas d’un positionnement de votre produit dans plusieurs catégories (multicatégorisation), il n’est pas possible d’utiliser l’attribut canonical pour éviter la duplication en plaçant la même URL pour cette seule fiche produit. Nous sommes ici sur de l’automatisation et non des champs personnalisables. Un module externe sera la seule solution.

La catégorie de rattachement dans vos URL produits

Vous avez aussi la possibilité d’indiquer la catégorie dans vos URL produit ici : Stores -> Configuration -> Catalog -> Search Engine Optimization. Cela peut être intéressant de l’ajouter pour obtenir une URL plus riche pour le CTR ou pour aider dans la catégorisation de vos urls lors d’une analyse de logs ou dans Analytics.

Ex : http://www.domaine.com/recette/boeuf-bourguignon.com vs http://www.domaine.com/ boeuf-bourguignon.com

La catégorie « recette » dans l’url pourra permettre de classer vos urls pour une catégorisation d’analyse de logs ou Analytics. 

En revanche, cela peut aussi être source de duplication de vos contenus, par exemple si vous êtes amené à faire de la multicatégorisation de contenu ou si vous souhaitez mettre en avant des produits dans une catégorie « nouveauté » ou « soldes ». La solution serait alors de ne pas ajouter de catégorie dans vos URL ou d’utiliser une balise canoniale avec l’aide d’un module.

En conclusion

Magento 2 a apporté des améliorations dans les paramètres de customisation pour le SEO. Tout n’est pas parfait et des modules complémentaires devront être installés pour tirer parti du potentiel SEO de votre site.

Attention, les changements apportés à votre site ne sont pas sans conséquence et doivent être maîtrisés, surtout si vous ne le faites pas au lancement. Par exemple, un changement dans la réécriture des URL devra prévoir une redirection de l’ancien format vers le nouveau sous peine de perdre vos positions.

Dans le prochain article, nous vous décrirons les deux modules qui complètent les éléments SEO natifs à Magento 2 et qui vous permettront de travailler votre navigation à facettes (pages filtrées). Nous aborderons également le contrôle de l’indexation et du crawl en parlant du fichier robots.txt, du Sitemap.xml, de la réécriture des URL ou de l’ajout de balises microdata ainsi que l’implémentation de Google Analytics au sein de vos pages.

SEO avancée pour Magento

Une fois l’optimisation SEO des classiques du SEO sur votre Magento (balises title et méta description, réécriture des URL, optimisation des images et balise canoniale), vous allez maintenant attaquer à paramétrer les aspects les plus complexes (et efficace en référencement) en utilisant en partie des modules complémentaires qui comblent encore les lacunes de la version 2 de Magento.

Gestion de la duplication de contenu

La nouvelle monture de Magento 2 a permis de combler certains manques SEO qui étaient criants et nécessaires pour un site Ecommerce qui se doit être efficace en SEO. Par exemple, la gestion de la duplication à travers la balise canonicale était assez limitée dans version 1 de Magento. Cette solution n’est pas une fin en soit car Google est obligé de consommer du budget de crawl pour prendre connaissance de la présence de cette balise. 

Heureusement, d’autres solutions plus efficaces existent et vont permettre d’éviter les doublons qui polluent surtout la qualité du site : redirection 301, utilisation du # pour les paramètres parasites, etc.

La balise canonicale des pages de Catégories

Sur Magento 2, vous êtes maintenant en mesure de préciser la catégorie par défaut pour éviter le doublon avec une page qui aurait un paramètre de tracking ou une catégorie identique mais temporaire que vous auriez créée pour les soldes par exemple.

Vous pouvez l’activer ici : Stores -> Configuration -> Catalog -> Search Engine Optimization

Ce champ était déjà disponible dans la version 1.X, mais dans la version 2, la canonicale s’étend sur les pages filtrées et de tri. 

Si vous envisagez plutôt l’utilisation d’une balise robot noindex, follow pour résoudre ce type de problème, sachez qu’elle n’est pas native dans Magento 1 ou 2. Vous aurez donc besoin d’utiliser un module ou de faire un développement spécifique.

La balise canonicale des pages Filtrées (facettes)

Le référencement des pages filtrées (parlons des pages qui filtre par des critères la page de liste et qui d’ordonnance par les résultats comme un trie par prix des résultats). L’intérêt de l’ouverture de ces facettes permet de créer des nouvelles pages sur des expressions middle tail : chemise rouge à col en V. La valeur « col en V » de l’attribut « type de chemise » et « Rouge » de l’attribut « couleur » ont été sélectionné.

Aucun CMS à date ne sait correctement le gérer et même si un module existe sur Magento, il présente quelques limites que nous allons décrire ci-dessous. 

Heureusement, il existe des modules comme Improved Layered Navigation for Magento 2, que nous décrirons un peu plus tard dans cet article.

Si vous appliquez la balise canoniale sur vos pages de catégorie, vous aurez donc également une telle balise sur la pagination de celle-ci avec les URL paginées et l’addition des balises rel next/prev.

La canonicale pour les pages Produits

Vous pouvez activer ces balises dans Stores -> Configuration -> Catalog -> Search Engine Optimization (voir le point 2 de la figure 1).

Cette option prend son origine sur la version Magento 1, mais la nouveauté dans la version 2 est la personnalisation de cette balise. En effet, si vous avez, pour chaque couleur d’un produit, une URL différente (virgule ajouté) mais un contenu descriptif entièrement identique et que vous souhaitez éviter une duplication, vous pourrez personnaliser la balise canoniale des pages produit que vous jugerez en doublon. Magento 2 a ajouté un champ de personnalisation des canonicales pour les pages produit.

Répertoire de catégorie dans les URL

Si vous êtes dans une situation où vous souhaitez positionner vos produits dans plusieurs catégories (multi catégorisation), si vous ne faites rien pour que les URL n’héritent pas des répertoires reprenant cette catégorisation, vous aurez une duplication de vos pages produits. On a vu que la personnalisation des balises canonicales peut limiter cette duplication, mais Google devra tout de même perdre du temps à crawler toutes les versions pour comprendre laquelle choisir.

Heureusement, dans le back office de Magento 2 (Stores -> Configuration -> Catalog -> Search Engine Optimization), vous trouverez une option pour choisir d’activer ou de désactiver l’affichage du chemin de catégories dans les URL de produits (voir l’option 3 de la figure 1).

Contrôle de l’indexation du site

Fichier robots.txt

L’une des plus grandes améliorations de Magento 2 en termes de SEO est la possibilité d’éditer votre fichier robots.txt à partir du panneau d’administrateur : Stores -> Configuration -> Catalog -> Search Engine Optimization.

Vous avez donc la possibilité d’éditer votre robots.txt directement dans la backoffice (sans passer par le FTP !) et de le rendre visible en ligne à l’adresse votresite.com/robots.txt.

Pour rappel, vous pouvez ainsi contrôler le crawl des moteurs de recherche, mais vous ne pourrez agir sur l’indexation surtout si vos pages sont déjà indexées dans les moteurs de recherche. Il faut plutôt utiliser les balises robot noindex pour ce type de besoin.

En général, les répertoires suivants sur un site Ecommerce avec Magento, sont bloqués au crawl :

  • /catalog/product_compare/
  • /catalogsearch/
  • /wishlist/

Balise méta « Robots »

Comme vous pouvez le voir sur la figure 2, les balises méta robots sont gérées par défaut dans Magento 2 avec comme définition, les paramètres suivants : INDEX, FOLLOW, ce qui est correct si vous souhaitez que toutes les pages de votre site soient indexées par Google et que les liens au sein de ces pages soient suivis par le moteur.

Toutefois, vous ne pouvez pas personnaliser cette balise sur des pages/templates spécifiques et éviter ainsi d’indexer des pages jugées non utiles pour votre positionnement. Heureusement, il existe un plug-in qui permet d’apporter une finesse dans les réglages qui s’appelle : Magento 2 SEO Suite Ultimate Extension que nous aborderons en fin d’article.

Fichier Sitemap XML

Magento 2 fournit de nombreux paramètres utiles lorsqu’il s’agit de générer un sitemap XML, vous pouvez les trouver dans Stores -> Configuration -> Catalog -> XML Sitemap :

Les changements les plus importants sont les suivants :

  • Toutes les images peuvent être ajoutées au Sitemap automatiquement ;
  • Il est possible de soumettre l’URL de votre sitemap XML via le fichier robots.txt ;
  • Vous pouvez définir le nombre de pages par fichier ainsi que la taille maximale du fichier.

Voici également quelques mauvaises nouvelles :

  • Il n’est pas possible de choisir les types de produits que vous souhaitez ajouter au sitemap XML. Vous pouvez ajouter un seul type, par exemple si vous avez des produits configurables composés de deux et plus versions comme un logiciel, chaque version sera considérée comme un produit différent (avec une URL différente) et sera automatiquement générée dans le Sitemap.
  • L’ajout des images est une bonne chose, mais si vous souhaitez ajouter d’autres types de fichiers : PDF, des fichiers Microsoft Word, etc., vous devrez les ajouter manuellement.

Plan de site pour les internautes

Malheureusement, aucun plan de site pour les internautes (au format HTML) n’est disponible dans Magento 2. Vous aurez donc besoin, si vous souhaitez en créer un, de le créer manuellement ou de l’ajouter avec une extension.

Autres modifications

Extension de vos URL

Cette nouvelle fonctionnalité Magento 2 SEO permet de configurer un suffixe pour vos pages de site : Stores -> Configuration -> Catalog -> Search Engine Optimization

En théorie, vous pouvez utiliser des suffixes différents pour les produits et les catégories. Mais vous n’en tirerez guère avantage puisque les utilisateurs s’attendent à voir une structure d’URL identique dans un même site. De plus, vous allez augmenter le risque d’erreur 404, si vous le faites à postériori, car les modifications des extensions n’enclenchent aucune redirection automatique de l’ancienne version vers la nouvelle.

Microdata ou Richsnippet sur Magento 2

C’est une grande innovation de Magento 2 et soyons sûr que les E-commerçants en seront ravis. Toutes les pages de produits contiennent des microdonnées qui leur sont ajoutées par défaut. Et donc les microdatas review et product qui sont les principales pour ce type de page.

On notera qu’il manquera quelques attributs utiles, mais non obligatoires comme la « disponibilité » ou l’image du produit.
En utilisant l’extension Google Rich Snippets for Magento 2 extension, vous pourrez obtenir un rich snippet plus complet pour vos pages produits :

Vous aurez également, à travers ce module, des rich snippets pour d’autres éléments : Fil d’ariane, organisation, Search Box, etc.

Google Analytics

Magento 2 offre un champ simple pour ajouter un code de suivi Analytics : Stores -> Configuration -> Sales -> Google API -> Google Analytics.

Tout ce que vous avez à faire est d’activer Google Analytics et d’ajouter votre ID de suivi qui se trouve sous Admin -> Info de suivi dans votre compte GA.

Un autre point important est la capacité à activer les expériences de contenu qui est un outil d’A/B test. Si vous le faites, vous pourrez ajouter un code d’expérience Google Analytics à une page produit <head> ici : Product -> Advanced Settings -> Product View Optimization.

Toutefois, vous devrez toujours créer une page de produit en double et y ajouter une balise noindex.

Google Adwords

Les développeurs de Magento 2 ont rendu la mise en œuvre de Google AdWords beaucoup plus facile pour les commerçants. En naviguant dans Stores -> Configuration -> Sales -> Google API -> Google AdWords, vous trouverez tous les paramètres nécessaires.

Vous pouvez trouver l’ID de conversion, le format, la couleur, etc. dans votre compte Google AdWords.

Les extensions pour Magento 2

Nous allons évoquer ici les deux extensions importantes pour à la fois compléter les manques SEO de cette nouvelle version et travailler les facettes (pages filtrées) de votre site Ecommerce.

Magento SEO Suite Ultimate

L’un des modules qui se démarquent est la Magento SEO Suite Ultimate : http://www.mageworx.com/seo-suite-ultimate-magento-extension.html qui permet entre autres de mieux paramétrer les éléments suivants :
•  Utilisation plus fine des balises canoniale, rel next/prev et de la balise robots pour la gestion de la duplication de vos pages.
•  Vous pourrez gérer les Href lang si vous travaillez en plusieurs langues et sur plusieurs pays et apporter un balisage plus fin sur la balise de la norme schema.org.
•  Le crosslinking. Vous pouvez mettre en place un linking interne sur différents aspects :

  • Le crosslinking entre les fiches produits et les catégories ;
  • Optimiser les ancres de vos liens ;
  • Automatiser le linking interne sur les pages catégorie et produit qui viendrait générer un lien sur toutes les expressions que vous aurez choisi de lier. À déconseiller, car cette suroptimisation pourrait engendrer une pénalité de la part de Google.

Enfin, l’outil permet de gérer les redirections dans plusieurs cas de figure : URL cassée, changement de domaine ou migration, etc.

Magento 2 Improve Layered

Ce complément (https://amasty.com/improved-layered-navigation-for-magento-2.html) permet de créer des pages supplémentaires pour augmenter le volume de vos landing pages sur des expressions stratégiques avec par exemple la création de pages-liste (appelées aussi facettes) par marque ou par boutique ou la gestion fine de l’ouverture ou non de pages-liste.

Vous serez également en mesure de créer des URL courtes, réécrites, avec les éléments de bases en SEO (title, méta description, H1) en gérant les langues utilisant les balises robots et la balise canoniale indépendamment des paramètres par défaut de votre site.

La gestion de vos attributs (par prix, par taille, par marque, etc) vous permet de les ouvrir ou nom au seo et de créer une multitude de pages utiles à vos visiteurs et aux moteurs.

Pour les notions numéraires (prix ou taille par exemple), vous serez en mesure de créer par exemple des fourchettes de prix pour construire une page autour du « pas cher » par exemple.

Enfin, vous aurez la capacité de créer plusieurs niveaux de catégorisation avant d’atteindre le niveau listing avec vos filtres et de les gérer indépendamment pour les éléments SEO.

En conclusion

Un nombre important d’Ecommerçants se pose la question de migrer ou de créer leur site avec Magento 2. Il parait évident que la nouvelle version de Magento apporte des optimisations qui vous permettront d’obtenir un site plus efficace pour les moteurs de recherche. Malgré tout, il faudra prévoir d’ajouter des modules complémentaires, car cette nouvelle version, même améliorée vis-à-vis de son prédécesseur, ne répondra pas à 100% de vos attentes SEO (comme la plupart des logiciels actuels). Magento 2 reste tout de même intéressant pour lancer sa boutique, particulièrement si vous avez une forte volumétrie de produits ou de visites et que vous travaillez sur plusieurs régions du monde.